Migrant, chacun l’est à sa manière. Migrant forcé, contraint par la violence des évènements (politiques, climatiques…) quelques uns le sont. Trop nombreux, assurément.

Les réfugiés de notre société si riche, si privilégiée, si sûre d’elle, si fière de son sens de l’hospitalité ne sont-ils pas voie de conversion partagée ?

Les réfugiés ne sont-ils pas les messagers de nos temps post-modernes, les nouveaux prophètes qui crient dans le désert ? Qui invitent à changer d’attitudes ?

L’important n’est-il pas de nous laisser toucher par la venue de celles et de ceux qui demain pourraient nous accueillir ou accueillir nos enfants, en fuite de notre société, abîmée, en faillite ?

 Josefa, c’est d’abord, l’affaire d’une rencontre, de la rencontre d’un esprit selon des harmoniques individuelles. Ainsi, depuis septembre 2011, là où, à l’initiative d’Annabelle et Gilbert Granjon, quelques uns se sont réunis, a grandi un projet qui, en juin 2012 est devenu Fondation d’Utilité Publique : la Fondation Josefa est née.

Vous êtes ici : Accueil Actualités Migration et spiritualité

Je suis l'actualité de Josefa

Je m'inscris à la newsletter

Newsletter FR

Veuillez renseigner une adresse e-mail valide