Les réfugiés de notre société si riche, si privilégiée, si sûre d’elle, si fière de son sens de l’hospitalité ne sont-ils pas voie de conversion partagée ?

Les réfugiés ne sont-ils pas les messagers de nos temps post-modernes, les nouveaux prophètes qui crient dans le désert ? Qui invitent à changer d’attitudes ?

L’important n’est-il pas de nous laisser toucher par la venue de celles et de ceux qui demain pourraient nous accueillir ou accueillir nos enfants, en fuite de notre société, abîmée, en faillite ?

 Josefa, c’est d’abord, l’affaire d’une rencontre, de la rencontre d’un esprit selon des harmoniques individuelles. Ainsi, depuis septembre 2011, là où, à l’initiative d’Annabelle et Gilbert Granjon, quelques uns se sont réunis, a grandi un projet qui, en juin 2012 est devenu Fondation d’Utilité Publique : la Fondation Josefa est née.

La liberté et la dignité inhérentes à toute personne doivent pouvoir s’exprimer à la mesure des capacités d’intelligence et de mémoire, d’affectivité et de volonté, présentes en chacun : dès lors, le développement intégral de l’être humain est lié à la croissance de ses dimensions matérielles, psychologiques et spirituelles.

Vous êtes ici : Accueil Actualités Migration et spiritualité

Je suis l'actualité de Josefa

Je m'inscris à la newsletter

Newsletter FR

Veuillez renseigner une adresse e-mail valide