En matière d’appréciation des flux migratoires, les catégories couramment usitées sont assurément appelées à être revisitées. Ainsi, lorsqu’une personne, soumise à une migration (forcée), est accueillie par une société hôte, elle ne peut bien évidemment pas simplement « se laisser » intégrée dans un système préétabli de marqueurs identitaires, sociologiques et/ou convictionnels…

Si la manière la plus humaine d’apprécier une « entreprise », c’est d’abord de lui accorder un statut de « personnalité » (et pas seulement juridique), il s’agit ensuite de prendre la mesure du juste et durable déploiement de sa « personne »

Quel serait le sens de nos destinées si nos migrations ne les enrichissaient ? Quelle serait la fécondité de nos vies si la différence rencontrée ne le disputait au conformisme communautariste ?

Vous êtes ici : Accueil Actualités Migration et spiritualité

Je suis l'actualité de Josefa

Je m'inscris à la newsletter

Newsletter FR

Veuillez renseigner une adresse e-mail valide