« C’est le titre d’un livre publié en 1942 par le philosophe existentialiste Gabriel Marcel dans les écrits duquel revient sans cesse l'image du chemin… La réflexion suit la cadence de la marche, connaît la halte, mais non l'arrêt ; elle ne construit pas d'abri permanent. Car la philosophie est quête inlassable, aventure, cheminement. L'homme est un être itinérant. Le temps est la forme de son épreuve »[1]

INVITATION

Ouvrir la porte du ciel - point vierge et incandescent au centre de nos êtres

Unir nos chants, nos rires - fibres humaines hors raison

Sourire, tel le nouveau-né, l’enfant qui connait l’invisible de l’Autre

Marcher sur le chemin - Toi, el camino - déjà sous nos pieds

Initier la rencontre, risque de l’expérience déclencheuse et bousculante

Gager sur la culture du dialogue - car le Verbe fait Chair

Rejoindre l’Autre, envisagé de l’autre, sans cesse

Arrimer son regard aux berges de la Parole, et le laisser évoluer à la brise du sens donné

Nourrir la prière commune, la présence commune

Trouver sens à la folie de la foi, pierre première et fondamentale

Salam, Shalom, soyons en paix dans le regard lumineux de l’autre - ton frère, mon frère.

En mars, au gré d’une journée de « retraite » vécue par le groupe de réflexions théologales de la Fondation, la Maison Josefa se questionne sur le potentiel « esprit » qui l’anime...

Page 1 sur 10
Vous êtes ici : Accueil Actualités Migration et spiritualité

Je suis l'actualité de Josefa

Je m'inscris à la newsletter

Newsletter FR

Veuillez renseigner une adresse e-mail valide