18

Mai

A chacun sa Maison

Est-il encore possible de parler sereinement de spiritualité, au gré de nos sociétés post-modernes où, par exemple, le naturalisme se confond souvent avec la spiritualité, voire la laïcité qui se dit également spirituelle ?

Et précisément dans le cas de la Maison Josefa, comment pourrait-on lui accorder, au gré de nos migrations, un versant spirituel ?

En réalité, cette dimension est inscrite dans ses « gênes ». Tout d’abord, au sens où les immeubles Josefa ont préalablement abrité durant des dizaines d’années une communauté carmélitaine, mais plus fondamentalement dans sa vision, et dans sa charte, qui revendiquent la prise en compte de l’économie spirituelle dans l’appréhension de notre condition humaine. Enfin, dans son exercice au sein et au seuil de la Maison Josefa, à Bruxelles, la mission Josefa s’attache à écouter la globalité de notre totalité humaine et en particulier la part dite spirituelle.

Ce regard et cette attention portés sur la « chose spirituelle » inhérente, voire constituante, de toute histoire humaine se veut cependant vigilante : il n’y pas une forme spirituelle, il n’y a pas une « chapelle » spirituelle, mais bien des expériences uniques à vivre ou à partager au sein d’une Maison. Nous pourrions, en quelque sorte, dire que chacun peut revendiquer sa propre Maison, sa propre demeure, étant entendu que, pour un nombre significatif d’entre nous, cette Maison déborde assurément les murs de la Maison Josefa et s’inscrit, selon le langage de chacun, dans une tradition, dans une histoire ou une culture, confessionnelle ou non.

En évoquant la possibilité de plusieurs demeures particulières, il ne s’agit pas, pour autant, pour Josefa, d’encourager quelque relativisme mais bien au contraire de s’ouvrir à toute experience spirituelle authentique.

C’est d’ailleurs dans ce sens, que trois espaces de la Maison Josefa s’offrent à nous tous qui sommes en quête de sens, de Réel, de l’Autre, de Dieu : un espace de méditation ouvert à qui en fait la demande, un espace psycho-spirituel à l’attention de toute personne qui souhaite un accompagnement dans sa démarche psycho-spirituelle et enfin une poustinia disponible pour celui ou celle qui souhaite prendre un temps de retrait(e) au cœur de son parcours.

En quelque sorte, la Maison Josefa se veut un espace de recueil(lement) de nos migrations au plus grand respect possible de l’attachement de chacun à Sa Maison.

Et de fait, cette ou ces maisons se reçoivent comme un don de nos migrations, passées, présentes et en devenir.

Vous êtes ici : Accueil Actualités Migration et spiritualité A chacun sa Maison

Je suis l'actualité de Josefa

Je m'inscris à la newsletter

Newsletter FR

Veuillez renseigner une adresse e-mail valide