Est-il encore possible de parler sereinement de spiritualité, au gré de nos sociétés post-modernes où, par exemple, le naturalisme se confond souvent avec la spiritualité, voire la laïcité qui se dit également spirituelle ?

Aux premières années de la Fondation Josefa, le mot d’ordre était : « changer de regard » en particulier sur cette nouvelle population qui commençait à migrer, d’un peu partout, et que l’actualité appelait « les migrants »

« C’est le titre d’un livre publié en 1942 par le philosophe existentialiste Gabriel Marcel dans les écrits duquel revient sans cesse l'image du chemin… La réflexion suit la cadence de la marche, connaît la halte, mais non l'arrêt ; elle ne construit pas d'abri permanent. Car la philosophie est quête inlassable, aventure, cheminement. L'homme est un être itinérant. Le temps est la forme de son épreuve »[1]

Page 1 sur 11
Vous êtes ici : Accueil Actualités Migration et spiritualité

Je suis l'actualité de Josefa

Je m'inscris à la newsletter

Newsletter FR

Veuillez renseigner une adresse e-mail valide